Le rajeunissement du regard, une nouvelle approche révolutionnaire par le laser Origin

Le regard représente le miroir de nos émotions. Il a été au cœur des préoccupations ces 2 dernières années avec la pandémie et le port du masque. La chirurgie des paupières constitue, après l’augmentation mammaire, l’opération de chirurgie plastique la plus réalisée en 2019 en France avec un taux de 56 interventions pour 100 000 habitants.

La blépharoplastie par laser ORIGIN : l’innovation thérapeutique

Même si la chirurgie des paupières reste le traitement de référence, la blépharoplastie médicale, le plus souvent pratiquée par laser C02 fractionné ou technologie plasma est une demande en forte croissance. En effet, les techniques non invasives proposées en médecine esthétique répondent mieux aux attentes de la patientèle actuelle, toujours plus informée, exigeante et sont également des actes privilégiés par les médecins.

Avec le laser fractionné non ablatif Erbium Glass ORIGIN de DELEO, une nouvelle approche révolutionnaire est aujourd’hui mise à disposition des médecins esthétiques pour lifter la paupière supérieure tombante tout en conservant un effet naturel. Il est ainsi devenu plus simple et plus rapide de traiter de manière non invasive les excès cutanés modérés. L’avantage, non négligeable, est qu’elle ne requiert aucune éviction sociale contrairement aux autres techniques.

Un produit français

Cette innovation technologique de pointe est un laser 100% made in France issu de la recherche et du développement d’une industrie française leader sur le marché de l’esthétique médicale: DELEO Le laser ORIGIN est un laser de réjuvénation de dernière génération, non invasif, principalement indiqué dans le relissage cutané, notamment l’amélioration de la qualité de la peau et l’atténuation des stigmates du vieillissement. Il a également démontré son efficacité dans le traitement de l’acné, des vergetures, des cicatrices (d’acné, chirurgicales, accidentelles) et est aussi plébiscité pour repulper la peau, raviver l’éclat du teint et donner un effet bonne mine immédiat (« French glow »).

Mécanisme d’action du laser ORIGIN : une technologie d’exception

Son mode d’action repose sur l’émission de microfaisceaux laser d’une longueur d’onde de 1550 nm, créant une multitude de micro-puits de coagulation de 70 µm de diamètre (à ce jour les plus fins du marché).

ORIGIN utilise le principe de photothermolyse, basé sur un temps
de pulse court inférieur au temps de relaxation thermique. Ceci génère un phénomène de biostimulation : les micro-canaux d’échauffement activent le processus de renouvellement cellulaire tout en limitant la diffusion thermique, préservant l’épiderme et en respectant des intervalles de peau saine.

Les effets secondaires en sont ainsi réduits. Un collagène plus dense est nouvellement synthétisé autour des canaux. Le derme remodelé en profondeur par les nouvelles fibres de collagène et d’élastine concourt à la remise en tension durable des tissus. Il s’ensuit une rétraction cutanée progressive dans les semaines qui suivent la séance ainsi qu’une amélioration de la qualité de peau.

L’acte en pratique

Le soin ORIGIN est rapide (5 min en moyenne par œil) et se réalise sous anesthésie locale. Une crème anesthésiante à base de lidocaïne est appliquée une heure avant le soin. Un collyre anesthésiant à base de tétracaïne est instillé avant la pose de coques intra-oculaires. L’ensemble de la paupière supérieure sera balayé (y compris la patte d’oie pour un rajeunissement global du regard) avec des tirs jointifs et même superposés sur la paupière non mobile.

L’utilisation d’un embout spécifique facilite le geste, peu douloureux en raison d’un jet d’air froid combiné, apportant un réel confort pour le patient. Une fluence moyenne de 150 J est délivrée à chaque séance par œil (sur la paupière supérieure et les pattes d’oie).

A la fin du traitement, de la glace et une crème cicatrisante sont appliquées sur les paupières, ainsi qu’une crème à la vitamine A en intra-oculaire.

Protocole blépharoplastie médicale à l’ORIGIN

Trois à quatre séances, espacées de 4 à 8 semaines, sont préconisées pour obtenir une réduction significative du blépharochalasis (de plusieurs millimètres) comme l’illustre le cas de cette patiente de 54 ans traitée en 3 séances avec un résultat tout à fait naturel, durable et sans modification du regard.

Technique sécure avec effets secondaires limités

Les principaux effets secondaires connus sont dépendants des paramètres d’utilisation, par ordre d’incidence : un érythème, un œdème persistant quelques jours, sans croûtes ni pigmentation post-inflammatoire sur les peaux foncées. Les réactions sont légères, rapidement résolutives et ne nécessitent aucune éviction sociale, d’où l’intérêt majeur de ce laser. Outre la reprise normale des activités, le maquillage est autorisé. Au vu des premiers résultats significatifs obtenus après traitement, le laser fractionné non ablatif ORIGIN constitue une nouvelle alternative, efficace, sécuritaire et non invasive à la blépharoplastie supérieure chirurgicale. Ses suites sont simples et l’acte rapide. La blépharoplastie médicale par laser ORIGIN détrônera-t-elle un jour les autres techniques voire la chirurgie ?